150 fonctionnaires de la police nationale, municipale et des agents de l’administration pĂ©nitentiaire, se sont rassemblĂ©s ce jeudi midi devant le palais de justice de Troyes pour dĂ©noncer les propos du prĂ©sident Macron sur les violences policiĂšres et suite Ă  l’affaire Zecler.

Une dĂ©lĂ©gation va ĂȘtre reçue par la Procureure de la rĂ©publique.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici