En pleine prĂ©paration du Beauvau de la sĂ©curitĂ©, l’affaire fait polĂ©mique. Jeudi soir, une trentaine de policiers ont manifestĂ© sirĂšnes hurlantes sous les fenĂȘtres du domicile de la maire de Rennes dans le quartier Sud-Gare. Une action fermement condamnĂ©e par Nathalie AppĂ©rĂ© qui a dĂ©noncĂ© ce vendredi dans un courrier des « mĂ©thodes d’intimidation (
) pas admissibles dans une dĂ©mocratie ». « La police nationale et ses agents sont une force au service de l’ordre rĂ©publicain, souligne-t-elle. Les comportements que j’ai observĂ©s hier soir n’en sont pas dignes ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici