« Il y a fort fort longtemps, le petit gamin que j’Ă©tais, rĂȘvait d’ĂȘtre Policier.
Oui Policier pour servir notre beau pays la France.
Policier pour porter assistance aux personnes et que chacun d’entre-vous puissent se sentir en sĂ©curitĂ©.
Et un jour, ce rĂȘve devenu rĂ©alitĂ© et j’en Ă©tais fier.
Fier, vous me direz
.
Oui, fier d’avoir rĂ©alisĂ© mon rĂȘve de bambin.
Et ce rĂȘve, au fil des annĂ©es, prit peu Ă  peu la route d’un cauchemar.
Depuis ces vingt-et- une annĂ©es de service, j’ai pris des coups, des coups tant physique que psychologique comme beaucoup de mes collĂšgues.
Il y a sept ans, j’ai mĂȘme dĂ» dĂ©mĂ©nager car mes enfants et mon Ă©pouse Ă©taient menaces de part mes fonctions de policier.
Je m’en suis toujours relevĂ© notamment grĂące Ă  ma famille et mes proches.
Mesdames, Messieurs, nous sommes Policiers pour vous garantir votre sécurité et non pas pour autre chose.
Quand je vois toute cette haine Ă  notre Ă©gard, j’ai mal.
Mal pour toute l’institution policiĂšre, mal car on est lĂąchĂ© de toute part.
Nous sommes soumis à la pression citoyenne, à la pression politicienne et nous servons actuellement de fusibles alors que
..
Je reste persuadé de notre beau métier.
Chers concitoyens , attention
.
Quand on aura baissé les bras car marre de prendre des coups de toute part, ce sera la Loi du Talion.
Nous ne sommes que des Hommes et des Femmes, des Policiers pour vous servir et non pas pour vous desservir comme certains essayent de vous le faire croire.
Force et Honneur
.. »

L. V.