Très médiatisée depuis sa mise en place lundi par le conseil municipal de Valence (26), la décision de Nicolas Daragon (LR) de sanctionner des parents pour les actes de délinquance de leurs enfants a fait bondir le ministre de la santé et des solidarités, qui la juge « scandaleuse ». 

L’intégralité de l’article ici