« C’est un fou. Il voulait vraiment me tuer », confie depuis son lit d’hôpital le garagiste de 53 ans sauvagement agressé par un cambrioleur surpris en pleine nuit samedi dans un atelier de carrosserie à Bavans.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)