Quatre policiers sont soupçonnĂ©s d’ĂȘtre impliquĂ©s dans les violences infligĂ©es au producteur de musique au mois de novembre Ă  Paris. Ils ont tous Ă©tĂ© mis en examen.

Les deux policiers placĂ©s en dĂ©tention provisoire dans l’affaire de l’interpellation du producteur de rap Zecler ont Ă©tĂ© remis en libertĂ© par la justice, a appris ce mardi l’Agence France-Presse (AFP) de source judiciaire.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici