Le Conseil d’Etat a interdit ce mardi l’usage de drones pour surveiller les manifestations sur la voie publique à Paris. La plus haute juridiction administrative avait été saisie par l’association La Quadrature du Net (LQDN), qui s’inquiétait de l’usage de drones « à des fins de police administrative »

En conséquence, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, « doit cesser, sans délai, de procéder aux mesures de surveillance par drone des rassemblements de personnes sur la voie publique », a précisé le Conseil d’Etat. Déjà en mai, la juridiction avait interdit l’usage de drones pour surveiller la capitale durant le déconfinement.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)