À l’hĂŽpital, l’état de maigreur extrĂȘme de la victime, Ă©voquant pour certains les « images de prisonniers dans les camps », a choquĂ© les soignants.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici