L’ex-épouse de Frédérik Limol, le forcené qui a tué trois gendarmes à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme, avait déposé au moins trois plaintes qui ont été classées sans suite, indique son avocat à France Bleu Drôme Ardèche. Cette précédente compagne, habitante de Privas en Ardèche, avait divorcé de cet homme. Elle avait eu un enfant avec lui. Son avocat, Maître Wissam Bayeh dénonce un dysfonctionnement de la justice.

L’intégralité de l’article ici