Pour avoir voulu découvrir un plaisir interdit, quatre adolescents mineurs de Bordeaux ont goûté sans le savoir une drogue de synthèse surpuissante. Ils se souviendront longtemps de leur « initiation » à la fumette, effectuée à quelques heures du réveillon de Noël.

L’un des jeunes garçons, dans des circonstances qui restent à éclaircir, se procure du cannabis. Puis il confectionne un joint. Chacun tire à peine une taffe, pensant juste avoir la tête qui tourne. Mais en quelques minutes, l’état de santé des quatre adolescents se dégrade subitement. Ils font des malaises sérieux, victimes de violentes nausées avec des vomissements. Certains ont le cÅ“ur qui s’emballe et font de l’hypotension. Autres malaises graves : des hallucinations avec une sensation de mort imminente.

L’intégralité de l’article ici