Il y aura un avant et un après l’affaire Duhamel. Dans son livre La Familia grande, qui paraît jeudi, la juriste Camille Kouchner accuse son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau quand il avait 14 ans. Le procureur de Paris a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité ». Une révélation qui sonne comme une déflagration, analyse Isabelle Aubry*, présidente et fondatrice de l’association Face à l’inceste : « Le fait que cette affaire touche une personnalité publique lui donne une résonance particulière. D’habitude, les affaires d’inceste sont traitées comme des faits divers, là cela devient un fait de société ».

L’intégralité de l’article ici