Pour lutter contre les abandons de chats, les maîtres possédant des félins non identifiés – c’est-à-dire non tatoués ou non-pucés – s’exposent depuis le 1er janvier 2021 à une amende de 750 €.

L’intégralité de l’article ici