Il a échappé à la prison ferme requise par le parquet et a finalement été condamné, jeudi, à dix mois de prison avec sursis, sans interdiction professionnelle.

Il avait sorti son arme pour menacer un détenu qui l’avait poussé à bout : un policier marseillais a échappé à la prison ferme requise par le parquet et a finalement été condamné, jeudi, à dix mois de prison avec sursis, sans interdiction professionnelle.

Le procureur avait requis contre le trentenaire huit mois de prison ferme et une interdiction temporaire d’exercer son activité pour quatorze mois.

L’intégralité de l’article ici