« De personne molestĂ©e, il n’y en a pas. De tĂȘte claquĂ©e, non plus, de sac vidĂ© encore moins. Ce contrĂŽle d’attestation, Ă  proximitĂ© de huit agents, s’effectuant devant les dizaines de fenĂȘtres des façades de la rue Charles de Foucauld a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© en toute transparence, dans le respect et sans pression comme peuvent en tĂ©moigner les divers automobilistes qui se sont succĂ©dĂ©s sur ce mĂȘme point. Il reste donc une jeune Ă©tudiante peut ĂȘtre stressĂ©e en pĂ©riode de partiels, peut-ĂȘtre angoissĂ©e Ă  l’idĂ©e de devoir annoncer Ă  ses parents qu’elle Ă©tait verbalisĂ©e alors qu’elle Ă©tait censĂ©e rĂ©viser ou bien encore une jeune artiste en quĂȘte de cĂ©lĂ©britĂ© sur les rĂ©seaux sociaux ? » (Syndicat SNT CFE CGC Ensemble les Territoriaux)

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici