Les dix agents sont équipés depuis début décembre. Ils plébiscitent « un outil qui désamorce toutes les situations ».

C’est un petit boĂźtier noir fixĂ© sur l’uniforme au niveau du torse. Ce « troisiĂšme » Ɠil, qu’arborent depuis le 2 dĂ©cembre les dix policiers municipaux de Montreuil, est une camĂ©ra-piĂ©ton, qui permet d’enregistrer sons et images avec un grand angle. En plein dĂ©bat sur les violences policiĂšres, le prĂ©sident Emmanuel Macron veut gĂ©nĂ©raliser l’usage de ces camĂ©ras-piĂ©ton Ă  partir du mois de juin.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici