Depuis son Ă©lection comme maire de Bordeaux, et mĂȘme pendant la campagne, Pierre Hurmic a toujours Ă©tĂ© clair sur le sujet : il est opposĂ© Ă  l’équipement en armes lĂ©tales des policiers municipaux. « J’y suis hostile. Pour assurer la tranquillitĂ© publique, la police municipale n’a pas besoin d’ĂȘtre armĂ©e. Certains disent que c’est un obstacle au recrutement de policiers municipaux, je n’en suis pas persuadĂ©. D’ailleurs, ils ne sont pas dĂ©munis Ă  Bordeaux, ils sont Ă©quipĂ©s de Taser », indiquait-il l’étĂ© dernier, lors d’une confĂ©rence de presse, aprĂšs une sĂ©rie d’agressions Ă  l’arme blanche dans le centre-ville.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici