OccupĂ© depuis deux mois par des militants anti-gentrification, un local louĂ© par Le Petit Cambodge, Ă  Paris, vient d’ĂȘtre libĂ©rĂ© par la police. Son occupation avait suscitĂ© l’émoi en raison de la charge symbolique de ce restaurant, meurtri lors des attentats de novembre 2015.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici