Dix personnes, dont deux militaires en activitĂ©, ont Ă©tĂ© interpellĂ©es et placĂ©es en garde Ă  vue mardi dans une enquĂȘte sur un vaste trafic d’armes en France, a-t-on appris mercredi 13 janvier de sources judiciaire et proche du dossier, confirmant une information de TF1.

Ce coup de filet a Ă©tĂ© ordonnĂ© par des juges d’instruction parisiens chargĂ©s depuis le 25 juin 2020 d’une information judiciaire pour « acquisition, dĂ©tention, cession, transport d’armes de catĂ©gories A et B en rĂ©union » et « association de malfaiteurs », a prĂ©cisĂ© la source judiciaire. Le rĂ©seau est soupçonnĂ© d’avoir fourni des armes Ă  des trafiquants de drogue et sympathisants d’ultradroite, ont indiquĂ© des sources proches du dossier.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici