À l’heure où beaucoup quittent WhatsApp en réaction au changement des conditions générales d’utilisation, l’État, lui, continue de développer Tchap, sa messagerie instantanée sécurisée à destination de ses agents.

L’intégralité de l’article ici