Farid Merzoug a Ă©tĂ© condamnĂ© en 2018 Ă  trois ans de prison ferme pour avoir fait croire au grand amour Ă  six femmes dans le but de vider leurs comptes. Il aurait remis ça dĂ©but 2020. Une enquĂȘte a Ă©tĂ© confiĂ©e au commissariat d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici