Une demande de contre-expertise, formulée par le propriétaire du chien Curtis, désigné comme responsable de la mort d’Elisa Pilarski dans l’Aisne en 2019, a été rejetée par le juge d’instruction, a indiqué ce mercredi le procureur chargé par intérim du dossier.

L’intégralité de l’article ici