Six proxĂ©nĂštes chinois ont Ă©tĂ© mis en examen vendredi 22 janvier pour proxĂ©nĂ©tisme aggravĂ©. Ils Ă©taient Ă  la tĂȘte d’un rĂ©seau d’une douzaine de prostituĂ©es, des jeunes chinoises. Les passes avaient lieu dans des appartements louĂ©s dans plusieurs villes de France, notamment Ă  Besançon (Doubs).

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici