PointĂ© du doigt Ă  de multiples reprises, notamment lors des manifestations des Gilets jaunes, le lanceur de balles de dĂ©fense est dĂ©sormais dans le viseur de la commission d’enquĂȘte sur le maintien de l’ordre. Cette derniĂšre travaille depuis plusieurs mois sur des solutions pour amĂ©liorer l’encadrement des manifestations. Elle doit rendre, ce lundi 25 janvier, 35 propositions. Parmi elles figure l’interdiction de l’usage du LBD, indique BFM TV. L’objectif est d’aboutir Ă  une dĂ©sescalade de la violence et d’Ă©viter que des manifestants ne soient blessĂ©s, explique la chaĂźne d’information.

« Il n’y aura plus cette image d’agents de police en cordon avec leur casque, leur protection et le LBD complĂ©mentaire. Cela permettra d’envoyer un message de paix entre les forces de l’ordre et le manifestant », affirme le dĂ©puté LREM Ludovic Mendes Ă  nos confrĂšres. La commission souhaite toutefois mettre en place des exceptions. Le lanceur de balles de dĂ©fense pourrait ainsi ĂȘtre utilisĂ© en cas d’Ă©meute ou de danger grave pour les policiers.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici