C’est historique. Six ONG, dont Amnesty International, ont annoncĂ© mercredi 27 janvier le lancement, pour la première fois en France, d’une action de groupe contre l’État afin de mettre fin aux « contrĂ´les d’identitĂ© discriminatoires » par la police, dont l’existence a Ă©tĂ© reconnue en dĂ©cembre par Emmanuel Macron. Ă€ l’issue d’une mise en demeure prĂ©alable de quatre mois, les six organisations expliquent qu’elles saisiront la justice si le gouvernement n’apporte pas d’ici lĂ  des « rĂ©ponses satisfaisantes », conformĂ©ment Ă  la procĂ©dure prĂ©vue par la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle votĂ©e en 2016.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici