Ce qu’il voulait faire, c’Ă©tait arrĂȘter le pĂ©riple meurtrier de l’homme qui venait d’abattre froidement deux femmes Ă  Valence et Guilherand-Granges. Jeudi 28 janvier, au niveau du pont Mistral qui relie la DrĂŽme et l’ArdĂšche, ce policier du commissariat de Valence a lancĂ© sa voiture contre celle du tireur, afin de pouvoir l’immobiliser et ensuite l’interpeller.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)