Le jeudi 17 décembre, des policiers du commissariat de Rennes avaient manifesté devant le logement de la maire Nathalie Appéré. Le ministre de l’Intérieur avait demandé des sanctions. Les avertissements viennent de tomber.

L’affaire avait beaucoup de bruit et pas seulement au sens propre. Le jeudi 17 décembre, vers 23h, des policiers en uniforme se sont rendus devant le domicile de la maire de Rennes, Nathalie Appéré, pour manifester leur mécontentement. Venus notamment pour réclamer des cartes d’accès au métro de la ville, ils ont activé les sirènes de leurs véhicules de service.

Une manifestation bruyante, dénoncée par de nombreux politiques et le syndicat FO Police notamment. La maire de Rennes avait d’ailleurs vivement réagi. Cette opération a même poussé le ministre de l’Intérieur à demander des sanctions à l’encontre des policiers présents ce soir-là.

L’intégralité de l’article ici