Ludovic Bertin, meurtrier prĂ©sumĂ© de Victorine, est inquiĂ©tĂ© dans un second dossier, une affaire de viol. Le jeune homme a Ă©tĂ© extrait ce mardi 2 fĂ©vrier de sa cellule de la prison d’Aiton, en Savoie, par les enquĂȘteurs de la Section de recherches de Grenoble, service d’enquĂȘte saisi par le parquet de Grenoble. Dans un communiquĂ©, le parquet de Grenoble prĂ©cise qu’il s’agit d’enquĂȘter « sur une plainte dĂ©posĂ©e en 2020 par une jeune fille (ĂągĂ©e 20 ans Ă  l’époque) pour des faits de viol qui auraient Ă©tĂ© commis en 2018 ». Le parquet de Grenoble prĂ©cise que cette plainte est postĂ©rieure Ă  l’affaire Victorine et les faits auraient Ă©tĂ© commis dans le dĂ©partement du RhĂŽne.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)