Le général Jean-Philippe Reiland explique comment travaillent les enquêteurs de la gendarmerie qui se consacrent à temps plein à la lutte contre les crimes de haine, en particulier les actes racistes, antisémites ou LGBT-phobes.

L’intégralité de l’article ici