La photo, mais aussi le nom et le prĂ©nom d’une policière nĂ®moise ont Ă©tĂ© diffusĂ©s sur la place publique.

Deux soeurs ont été condamnées ce mardi 2 février par le tribunal correctionnel de Nîmes pour des faits de harcèlement. Elles écopent respectivement de 6 mois avec sursis et 8 mois avec sursis et devront payer plus de 5 000 euros de dommages et intérêts à la policière.

« Vous ĂŞtes des personnes malfaisantes et dangereuses. Cette femme, cette policière exemplaire a Ă©tĂ© victime de persĂ©cutions de votre part. Il s’agit d’une traque ignoble. Elle a vĂ©cu l’enfer, mais au fond ça vous fait plaisir car cela fait des annĂ©es que cela dure« , plaide maĂ®tre Isabelle Mimran, conseil de la policière, en s’adressant aux deux prĂ©venues prĂ©sentes lors des dĂ©bats Ă  l’audience.

« Des gens ont criĂ© lors d’une manifestation le nom et le prĂ©nom de cette policière en rĂ©clamant la peine de mort pour elle », avait au prĂ©alable rĂ©sumĂ© le prĂ©sident du tribunal correctionnel.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici