Ce dimanche soir, une cinquantaine d’individus a semé une fois le plus le chaos dans ce quartier de Montbéliard régulièrement sujet aux violences urbaines. Des renforts sont attendus en provenance de Pontarlier, Besançon et Mulhouse.

Sur les coups de 19h30, ce dimanche soir, une nouvelle flambée de violences a semé le chaos dans le quartier montbéliardais de la Petite Hollande, là où, en novembre 2020, un engin de chantier avait été volé et utilisé pour détruire les mâts supportant les nouvelles caméras de vidéosurveillance.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici