L’association Sécurité Nocturne Nantes a déployé cinq banderoles en ville ce mercredi pour dénoncer « l’inaction » des autorités.

Elle avait déjà fait parler d’elle ces derniers mois en organisant des rassemblements et en commercialisant des porte-clefs anti agression. Ce mercredi, l’association Sécurité Nocturne Nantes (S2N), qui rassemble des commerçants et habitants « exaspérés par l’insécurité » dans la sixième ville de France, a choisi un mode d’action un peu plus spectaculaire : cinq banderoles ont été accrochées à des lieux de passage très fréquentés. Les messages varient mais ont en commun d’épingler les autorités (Etat et ville de Nantes) sur leur « responsabilité » face aux faits de délinquance.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)