Les squatteurs qui occupaient la maison de Roland, 88 ans, avenue de Fronton, à Toulouse, ont vidé les lieux jeudi 11 février 2021, vers 18h30. La pression était trop forte…

Pressions médiatique, politique, des réseaux sociaux, risques d’affrontements entre membres de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche ? On ignore ce qui a fait reculer les squatteurs de la maison de Roland, cet octogénaire de Toulouse dont l’histoire a fait le tour de France, ces derniers jours.

L’intégralité de l’article ici