Christine & The Queens, Pomme… La parole se libère. Alors que les Victoires de la musique ont lieu ce vendredi soir, c’est le grand ménage dans le monde du disque secoué par plusieurs affaires d’agressions et de harcèlement.

Benjamin Biolay encore roi ? Aya Nakamura enfin reine ? Yseult grande révélation ? Quoi qu’il arrive ce vendredi soir à la Seine Musicale, on se souviendra des 36es Victoires de la musique. Une cérémonie sans public, une fête en demi-teinte, à l’image de l’année que les artistes ont traversé, illuminée de grands albums mais quasiment vierge de concerts et de festivals. 2020 restera aussi pour l’industrie du disque française comme l’année de MusicToo.

L’intégralité de l’article ici