La neige tombée dans la nuit recouvre les trottoirs de la capitale. Ce mercredi après-midi, les températures flirtent avec les valeurs négatives lorsque les policiers de la Bapsa commencent leur maraude. Raphaël et Frédéric ont chargé, dans le coffre d’un Renault Trafic, des thermos de café et de thé, de l’eau, des gâteaux, de la soupe et des couvertures qu’ils vont distribuer aux SDF parisiens. « Il n’y a pas beaucoup de monde dehors. Avec ce temps, ils sont beaucoup à se mettre à l’abri dans les bouches de métro, dans les parkings ou dans les tunnels de Châtelet ou de la Défense », explique Raphaël, jeune policier originaire du sud de la France, qui a rejoint la brigade il y a trois ans. « Ces gens ont besoin d’aide et on peut leur en apporter, on a le sentiment d’être utile. »

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici