Jeudi 11 fĂ©vrier, vers 16 h30, un homme a dĂ©libĂ©rĂ©ment foncĂ© sur la gendarmerie de PontchĂąteau avec son vĂ©hicule. Heureusement, il n’y avait personne dans l’accueil du bĂątiment oĂč les vitres ont volĂ© en Ă©clats. Il aurait dĂ©clarĂ© vouloir s’en prendre aux symboles de l’Etat et va ĂȘtre jugĂ© ce jour.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici