Depuis plusieurs jours, les tĂ©moignages de viols et agression sexuelles se multiplient sur les rĂ©seaux sous le hashtag #Scienceporc. Juliette, une Ă©tudiante Ă  Sciences Po Toulouse (Haute-Garonne), a Ă©tĂ© la premiĂšre Ă  livrer son tĂ©moignage sur les rĂ©seaux sociaux. « Ce qui m’est arrivĂ©, c’est un Ă©tudiant qui faisait partie des bureaux, qui donc me bizutait quand je suis arrivĂ©e Ă  Sciences Po, qui m’a violĂ©e plusieurs fois dans le cadre de l’intĂ©gration », confie-t-elle aux journalistes de France TĂ©lĂ©visions, dĂ©nonçant le « processus de domination des deuxiĂšmes annĂ©es envers les premiĂšres annĂ©es ».

La justice a ouvert une enquĂȘte, et la direction de Sciences Po Toulouse accompagnĂ© Juliette et promis des sanctions pour l’agresseur prĂ©sumĂ©, qui sera « interdit d’accĂšs au bĂątiment ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici