Alors qu’ils s’Ă©taient rĂ©unis, samedi 13 fĂ©vrier dans l’aprĂšs-midi au lac de SesquiĂšres Ă  Toulouse, des soutiens de Roland, dont la maison avait Ă©tĂ© squattĂ©e pendant plusieurs mois, ont Ă©tĂ© victimes d’un groupe de personnes cagoulĂ©es et violentes. Ils ont dĂ©posĂ© plainte.

Si la bataille est terminĂ©e depuis jeudi 11 fĂ©vrier dans la soirĂ©e, lorsque les squatteurs ont quittĂ© pacifiquement la maison de Roland, route de Fronton Ă  Toulouse, la guerre s’est dĂ©placĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux mais aussi dans la rue.

Pro-Roland et pro-squatteurs se livrent une guerre idĂ©ologique tendue. Samedi 13 fĂ©vrier, dans l’aprĂšs-midi, elle a tournĂ© Ă  l’affrontement au lac de SesquiĂšres, Ă  Toulouse. « Un apĂ©ro avait Ă©tĂ© organisĂ© sur la page Facebook de soutiens Ă  Roland, relate David*. On parlait de la façon de soutenir d’autres victimes et de changer la loi. Nous Ă©tions sept ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici