Quatre gendarmes ont été blessés par balle ce lundi matin à Malville, entre Nantes et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), lors d’une interpellation, mais leur pronostic vital n’est pas engagé.

Après une rixe durant le weekend à Besné, à une vingtaine de kilomètres de Malville, «les gendarmes ont identifié l’auteur et ils ont été à sa rencontre» lundi à l’aube, a expliqué la gendarmerie de la région Pays de la Loire.

L’homme, qui a fait feu sur les gendarmes, a été interpellé. Le pronostic vital des quatre gendarmes du PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention) de Saint-Nazaire, touchés par les tirs, n’est pas engagé, a précisé la gendarmerie. L’un des quatre gendarmes, blessé plus grièvement que les trois autres, «va se faire opérer».

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)