Depuis quatre ans, des passeurs ne cessent de s’introduire au domicile de Jean-Pierre Deveze. Portables et sachets de drogue se retrouvent dans leur jardin. Un ras-le-bol pour ce couple de retraitĂ©s.

Chez Jean-Pierre et Évelyne, la fĂȘte des voisins n’a jamais existĂ©. « On a toujours des gens qui rentrent, on n’est pas tranquille, on ne sait pas ce qu’ils peuvent faire par-lĂ  ». InstallĂ© rue Jean-Larcher depuis prĂšs de 27 ans, le couple de retraitĂ© entretient leur maison comme un vĂ©ritable havre de paix. Arbustes taillĂ©s au centimĂštre prĂšs, pelouse parfaitement soignĂ©e et depuis peu, grillages et barbelĂ©s dĂ©licatement fixĂ©s sur le pourtour du jardin.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici