Georges Tron a Ă©tĂ© condamnĂ© mercredi en appel Ă  cinq ans de prison, dont trois ans ferme, pour viol et agression sexuelle sur une collaboratrice de sa mairie de Draveil, Virginie Ettel. Au micro d’Europe 1, elle confie jeudi son soulagement de voir son long combat se terminer, mais aussi sa volontĂ© de reprendre une vie « comme tout le monde ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici