C’est un vĂ©ritable coup de massue pour le centre de secours de Saint-Sever (Calvados). Un des jeunes pompiers volontaires a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue jeudi pour une sĂ©rie d’incendies volontaires. Il sera jugĂ© dans quelques mois pour deux faits commis dans le secteur en 2019 et 2020.

La garde Ă  vue n’a durĂ© que quelques heures jeudi matin Ă  la gendarmerie de Vire. Mais le retentissement a Ă©tĂ© considĂ©rable dans le centre de secours de Saint-Sever, composĂ© d’une trentaine de pompiers, uniquement des volontaires. « Ils le vivent comme une trahison », rĂ©sume le colonel RĂ©gis DĂ©za, directeur du service dĂ©partemental d’incendie et de secours du Calvados. L’un des leurs, un jeune homme de 22 ans, aurait en effet mis le feu volontairement dans le secteur en 2019 et 2020.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici