Les chiffres sont impressionnants. Ils symbolisent la difficultĂ© et la dangerositĂ© des conditions dans lesquelles travaillent les forces de l’ordre. Chaque jour, 85 actes de violences contre des agents sont recensĂ©s, pour la seule police nationale.

Les statistiques, compilĂ©es par Le Monde, indiquent par exemple que lors du mois de janvier qui vient de s’écouler, 2.288 faits ont Ă©tĂ© remontĂ©s par les services. Sur l’annĂ©e 2020, ce sont plus de 27.500 cas de violences contre les «personnes dĂ©positaires de l’autoritĂ© publique» qui ont Ă©tĂ© enregistrĂ©es. Soit plus du double qu’il y a 20 ans (13.392 en 2000), selon nos confrĂšres.

Ces chiffres pourraient mĂȘme ĂȘtre sous-Ă©valuĂ©s, estiment-ils. En tĂ©moigne le cas de ces policiers, pris pour cible mi-fĂ©vrier Ă  Poissy par des individus les visant avec des mortiers d’artifice et hurlant «tuez-les». Les fonctionnaires n’auraient en effet mĂȘme pas pris la peine de signaler ces faits.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici