En attendant que la Cour de cassation tranche son cas, un migrant multirécidiviste va pouvoir rester sur le sol français. C’est ce que révèle, le 19 février, le site spécialisé Dalloz actualité, qui relate des situations judiciaires. On apprend ainsi qu’un homme « de nationalité russe et d’origine tchétchène » s’est d’abord vu retirer le statut de réfugié, avant que cette décision ne soit invalidée.

L’intégralité de l’article ici