La France compte environ 500 petits groupes sectaires, un phĂ©nomène qui touche 140.000 personnes, principalement des femmes et des habitants de dĂ©partements ruraux, indique la ministre dĂ©lĂ©guĂ©e Ă  la CitoyennetĂ© Marlène Schiappa, dans une interview Ă  L’Obs publiĂ©e mercredi 24 fĂ©vrier.

L’intégralité de l’article ici