Leur enfant de 4 mois présentait des lésions importantes à sa mort. Le couple, placé en détention provisoire, a été remis en liberté. Un délai n’avait pas été respecté dans la procédure judiciaire.

Un couple mis en examen début février, et placé en détention provisoire, à la suite du décès de leur bébé de 4 mois qui présentait des lésions importantes, a été remis en liberté vendredi pour « des motifs procéduraux », a-t-on appris auprès du procureur de Bastia.

Après le décès de leur bébé à l’hôpital de Nice suite à son transfert de Corse, le père avait été mis en examen début février pour « homicide volontaire aggravé » et « violences aggravées » tandis que la mère l’avait été pour « violences aggravées, non-dénonciation de mauvais traitements sur mineur de 15 ans et non-assistance à personne en péril aggravée ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici