Image du véhicule et de son matériel, axes concernés : la gendarmerie de Charente-Maritime a décidé de communiquer sur ses radars embarqués, à bord de véhicules qui sillonnent les routes du département. Une façon de faire de la prévention, alors que les grands excÚs de vitesse se multiplient.

Photo d’une Peugeot 308 noire, prĂ©sentation du matĂ©riel prĂ©sent Ă  bord, prĂ©cisions sur les axes surveillĂ©s : Ă  la demande de la prĂ©fecture, la gendarmerie de la Charente-Maritime a dĂ©cidĂ© de jouer la transparence ce vendredi sur ses « ETM » (Ă©quipements de terrain mobile) : des radars embarquĂ©s Ă  bord de vĂ©hicule. InstallĂ© dans l’habitacle, derriĂšre le pare-brise cĂŽtĂ© passager, un radar est capable de mesurer la vitesse de tout vĂ©hicule entrant dans son rayon d’action, « une vraie machine de guerre contre l’insĂ©curitĂ© routiĂšre »Â s’enorgueillissent les gendarmes. Le dispositif est complĂ©tĂ© par un flash installĂ© sous la plaque d’immatriculation.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici