Une fois sur place, â€œle premier Ă©quipage a Ă©tĂ© pris dans un guet-apens avec des mecs qui tiraient au mortier de partout et jetaient des pierres sur la voiture”, raconte un membre des forces de l’ordre prĂ©sent sur place.

Un autre estime quant Ă  lui que “c’est un miracle qu’il n’y ait pas de blessĂ© quand on voit l’état de la voiture“.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici