Les motards vont devoir s’y résoudre, ils devront bientôt faire passer leur engin au contrôle technique au même titre que les automobilistes. Jusqu’à présent, les deux-roues et trois-roues motorisés n’étaient pas soumis – ainsi que les véhicules sans permis – au contrôle technique. Une « anomalie » que le Parlement européen entend corriger. 

En effet, lors de la dernière réunion de la commission transport et tourisme au parlement européen, jeudi 25 février 2021, les députés ont voté pour l’extension du contrôle technique périodique à tous les véhicules deux roues et trois roues. 

Depuis 2020, il ne devait être imposé qu’en cas de revente, mais la France avait obtenu un sursis de deux ans dans la mise en application de cette mesure.

L’intégralité de l’article ici