Le mis en cause dans l’attaque à l’arme blanche qui a fait sept blessés mercredi en Suède est un Afghan de 22 ans, arrivé dans le pays nordique en 2018, rapportent plusieurs médias suédois jeudi.

L’assaillant présumé vivait depuis quelques mois à Vetlanda, petite ville sans histoires de 13 000 habitants dans le sud de la Suède où a eu lieu l’attaque, et la police a perquisitionné à son domicile durant la nuit, affirment les quotidiens Aftonbladet et Expressen.

L’intégralité de l’article ici