Les deux enseignants visĂ©s par des accusations d’islamophobie Ă  l’Institut d’études politiques (IEP) de  Grenoble font l’objet de mesures de protection susceptibles d’ĂȘtre renforcĂ©es, a dĂ©clarĂ© ce lundi le ministre de l’IntĂ©rieur GĂ©rald Darmanin en dĂ©placement Ă  Gannat (Allier).

Avec la ministre de l’Enseignement supĂ©rieur FrĂ©dĂ©rique Vidal, « nous avons fait contacter aujourd’hui les deux enseignants. Des mesures de protection sont prises. Je ne voudrais pas les dĂ©tailler ici, ne serait-ce que parce qu’elles doivent ĂȘtre discrĂštes », a indiquĂ© le ministre Ă  la presse.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici